Alors que nous entamons notre deuxième mois de confinement, j’ai voulu reprendre le clavier pour vous parler d’évasion. Et vous prouver que parfois, ce n’est pas la peine d’aller bien loin pour être dépaysés. En février dernier, nous avons fait la surprise à notre fille : une nuit insolite en Bourgogne dans un lieu magique : une roulotte !

Une box cadeau

Début janvier, en faisant du rangement, nous sommes tombés sur une Wonderbox offerte par notre famille…2 ans plus tôt ! On s’est donc dit qu’il fallait vraiment l’utiliser et on s’est donc mis à la recherche d’un lieu sympa et pas trop loin de Lyon. Après plusieurs recherches infructueuses, nous trouvons enfin de spot de nos rêves : un hébergement insolite dans une roulotte entièrement aménagée au coeur de la Bourgogne, à quelques kilomètres de Beaune. 

Ni une ni deux, nous contactons le propriétaire pour réserver une nuit du 1er au 2 février. Ce dernier nous répond favorablement mais à une condition : qu’il ne gèle pas cette semaine là, car le système de tuyauterie de la roulotte est fragile. 

Trois jours avant le départ, nous validons notre arrivée avec le propriétaire. 

L’abbaye de Cluny

L'Abbaye de Cluny

Le jour J, nous partons de Lyon en milieu de matinée et arrivons à Cluny à l’heure du déjeuner. Nous galérons un peu à trouver de quoi nous sustenter dans la ville un peu déserte. Après avoir avalé un (mauvais) sandwich entre deux averses, nous nous dirigeons vers la fameuse abbaye, dont il ne subsiste aujourd’hui que des vestiges. 

Nous sommes peu nombreux à visiter le bâtiment en cette pluvieuse journée de février. Nous prenons donc notre temps pour admirer toutes les richesses que nous offre cet ensemble architectural et en mesurons toute la puissance dont il jouissait autrefois. 

La visite est très intéressante et même notre fille semble impressionnée par la grandeur des lieux. Les longs couloirs qui résonnent semblent avoir sa préférence, ainsi que les jardins. 

Les couloirs de l'Abbaye de Cluny

Après près de 2h de visite, nous quittons les lieux, direction notre lieu de villégiature. 

La découverte de la roulotte

Nous roulons en traversant des lieux désertiques et si verts. On se croirait en Irlande ou en Ecosse avec toute cette herbe et cette pluie. Après avoir traversé un petit bourg, nous arrivons enfin à destination. La roulotte est là, majestueuse avec ses couleurs vives. Installée sur le grand terrain des propriétaires, elle jouxte un petit ruisseau et est entourée de beaux arbres. En voyant ce cadre verdoyant, on se promet tout de suite de revenir aux beaux jours. 

La roulotte du col d'Auterre

Le propriétaire arrive et nous fait visiter. L’intérieur de la roulotte est vraiment très cosy et fonctionnel. Du bois, des décorations faites mains par la femme du propriétaire, un lit confortable, une cuisine bien équipée. Bref une sorte de tiny house dans laquelle nous nous sentons tout de suite très bien. 

Nous prenons nos quartiers et nous mettons à l’aise. Grâce au petit chauffage, il fait tout de suite très bon. 

Un repas pique-nique

Nous prenons le temps…de ne rien faire ! C’est si rare. Mais vers 19h30, nos estomacs crient famine. Nous ouvrons la porte et découvrons un magnifique panier en osier. A l’intérieur, notre repas du soir ! Que du bio, du frais et du local ! Au menu ce soir : soupe, pâtes, oeufs, pain de campagne délicieux, fromage et crèmes desserts au chocolat. Nous nous régalons ! 

Notre fille est aux anges. Quel plaisir de partager ce délicieux repas dans un cadre aussi enchanteur. Ravis et repus, nous nous couchons en nous laissant bercer par le bruit de la pluie. 

Un petit déjeuner royal

Le panier petit déjeuner

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous réveillons doucement. La pluie n’a pas cessé mais la vue est tout de même magnifique. Nous ouvrons la porte de la roulotte et découvrons un nouveau panier en osier contenant cette fois notre petit déjeuner. Du bon pain frais, de croissants, du beurre, de la confiture, du lait frais et un thermos de café. Décidément, nos hôtes ne sont pas avares en bons produits. 

Vers 11h30, nous décidons de repartir. Nous avons repéré de jolis villages et un château (malheureusement fermé) à visiter. 

Le château de Drée

Nous repartons conquis de ce court séjour et avons hâte d’y retourner cet été (si les déplacements sont autorisés à ce moment-là bien entendu). 

Pour en savoir plus et réserver votre nuit, c’est par ici : http://laroulotteducoldauterre.fr/