Si vous commencez à être curieux de savoir à quoi ressemblerait votre visage avec une barbe, ou si soudainement vous êtes ouvert à l’idée de vous laisser pousser la barbe, cet article est fait pour vous. En tant que Papa barbu je vous livre tous mes conseils.

Le fait de se laisser pousser la barbe n’est pas une excuse pour ne pas continuer à s’entretenir. Nous avons décomposé pour vous les étapes à suivre pour l’entretien de votre barbe à la maison.

Etape 1 : Garder une barbe propre et douce

Garder une barbe propre et douce

Une barbe sèche et sale n’est pas idéale pour des raisons évidentes. Mais c’est particulièrement problématique quand il s’agit de la tailler. Alors gardez votre barbe propre. Lavez la d’abord avec un shampoing pour barbe, car la peau de votre visage est différente de celle de votre cuir chevelu, et il est préférable d’utiliser un produit spécial pour l’occasion. Ensuite, appliquez un revitalisant pour barbe. Cela adoucira votre peau et facilitera la prochaine étape.

Etape 2 : Brossez-la

Lorsque votre barbe est sèche, prenez une brosse et passez-la dans le sens du poil pour que les poils se dressent et sortent. Non seulement cela facilitera la coupe, mais cela mettra aussi en évidence les éventuelles incohérences de longueur.

Étape 3 : La taille de la barbe

Utilisez une tondeuse pour couper à la longueur souhaitée. Pour ma part je suis très content dans la tondeuse Braun BT5260. Il est préférable de commencer avec un grand sabot, pour éviter de couper trop court par accident. Si vous recherchez quelque chose de simple et de court, une longueur égale partout est suffisant. Si vous voulez le rallonger ou lui donner une forme, vous devrez passer un peu plus de temps. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas si compliqué que ça.

Il y a beaucoup de façons de jouer avec la forme de la barbe, mais la technique la plus universelle consiste à laisser les poils un peu plus longs autour du menton et plus courts sur les côtés du visage. Utiliser la position 3 sur les tempes et une position 4 ou 5 lorsque vous arrivez dans la zone du bouc. Vous pouvez définir approximativement cette zone en utilisant les coins de votre bouche comme limite extérieure. La moustache, qui a tendance à avoir une croissance de poils plus dense, doit être aussi courte que les poils de vos joues et de vos tempes.

Étape 4 : Et la moustache ?

Vous pouvez tailler la moustache avec une tondeuse mais essayez de la passer en largeur sur votre visage afin que le sabot ne se prenne pas dans vos narines. Vous veillerez aussi à enlever les poils de la lèvre supérieure. Une paire de ciseaux à barbe ou à moustache fera très bien l’affaire. Quant est-il de la hauteur de coupe au-dessus de la lèvre ? C’est une question de jugement. Certains aiment beaucoup de dégagement, d’autres préfèrent un peu de surplomb. Commencez plus bas et ajustez vers le haut selon votre goût.

Étape 5 : Définir les contours du cou

Définir les contours du cou

Voici maintenant la partie la plus délicate : la coupe de l’encolure. La meilleure façon de compromettre votre barbe est d’ignorer cette démarcation cruciale, ou de la tailler au mauvais endroit. Si vous vous arrêtez trop près de la mâchoire, vous donnerez l’impression d’avoir un double menton, même si ce n’est pas le cas. En revanche, si vous la laissez trop descendre le long de votre cou, vous risqueriez d’être comparé à une créature sauvage.

Le plus sûr est de couper tout ce qui se trouve sous votre pomme d’Adam, mais l’endroit exact où vous voulez tracer la ligne de démarcation peut varier un peu d’une personne à l’autre. Certaines personnes ont le cou plus long, d’autres ont le cou plus court ; il vous faudra peut-être aller un peu plus haut ou un peu plus bas que la pomme d’Adam pour obtenir une barbe optimale. Mais c’est toujours une bonne référence pour le point le plus bas où la ligne de barbe va s’abaisser. Il suffit ensuite de l’allonger cette ligne vers le haut, dans une courbe douce, en direction des oreilles, pour créer une forme de “U” peu profonde.

Étape 6 : Terminer avec de l’huile

Huile pour barbe

Tout comme les cheveux sur le dessus de votre tête, votre barbe a besoin d’humidité pour rester en bonne santé. Terminez donc le processus avec une bonne huile pour barbe qui hydrate et aide à conserver la meilleure apparence possible à votre barbe. Passez ensuite un peigne à barbe pour répartir l’huile, ainsi que pour remettre votre barbe en place, après la coupe. Cela permettra également de révéler les poils errants qui ont été oubliés pendant la coupe et que vous pourrez couper aux ciseaux.